Accueil La grossesse d'après 32. Fin du 2éme trimestre

32. Fin du 2éme trimestre

D’ici 2 semaines j’entame le troisième trimestre !

Déjà ? oui et non. J’ai l’impression que je suis enceinte depuis 2 ans !
Bon, ça fait quand même plus d’un an que j’ai débuté la grossesse de mon ange, donc ce n’est pas totalement qu’une impression.
Mon corps ne s’est « reposé » (c’est un grand mot, après accouchement et perte d’un bébé ce n’est pas du repos) seulement 4 mois, alors il me le montre.

Il est fatigué et n’a que la force nécessaire pour aller jusqu’à la naissance de mon petit arc-en-ciel. Le strict minimum l’épuise.
Je suis comme « alité » même si je ne le suis pas j’ai l’impression de l’être. Je ne suis bien qu’allongée. Debout je ne tiens pas plus de 10 min et assise c’est la même chose. Aujourd’hui j’ai même dû m’acheter un plateau repas pour le lit/canapé.

Oui, les plateaux repas que l’on voit dans les films quand son amoureux vient lui apporter son petit déjeuner avec une belle rose ahahah ! Et bien chez moi c’est moins romantique lol!

Imaginez vous une grosse baleine qui à mal ahahhah!
Heureusement que j’ai mon chéri qui fait le maximum de chose sans qui ce serait impossible <3

Après cette petite parenthèse sur mon état physique passons au psychologique…

Durant ce deuxième trimestre, l’angoisse était un peu de côté, jamais absente mais mon côté optimiste à pris le dessus la majorité du temps.
Mais je vois le dernier trimestre approcher à grand pas, j’ai hâte qu’on arrive au bout mais je suis aussi terrorisé… terrorisé de mettre une nouvelle fois un bébé mort au monde…

Ceux  qui sont passé par là, comprendrons cette angoisse qui ne nous quitte jamais.
Je ne pense même presque plus qu’à ça, comme une petite voix au fond de moi…
Je reste bien évidemment positive mais cette peur commence à se faire ressentir et je sais que plus j’avancerai vers la fin et plus la peur prendra le dessus.

Peur d’avoir fait tout ce chemin pour une nouvelle souffrance qui m’achèvera une bonne fois pour toute.

Heureusement, depuis 2 semaines j’ai une sage femme à domicile chaque semaine qui vient contrôler le cœur de bébé et mon état général (mais si seulement ça suffisait à bannir tout risque ce serait magnifique).
En parlant avec elle de tous mes symptômes, elle m’a dit que ce n’était pas pour rien que mon corps était si mal en point.

Le poids bien sur y joue, mais pas que, malgré ce que je pouvais penser.
Dans la médecine chinoise, tous mes symptômes regroupés indiquent une profonde tristesse.

Oh, comme c’est bizarre !
J’avoue avoir pensé que j’étais plus sereine, plus positive, que j’allais de l’avant mais comme on dit si bien, le corps ne ment pas.
Je vais donc recommencer l’acupuncture qui m’avait énormément fait de bien à la suite de l’accouchement.

Après ce n’est pas grave que je ne sois pas pompélope, je préfère largement rester au lit encore 3 mois, prendre toute la souffrance possible et avoir mon petit amour en vie et en bonne santé. Limite je souffre avec plaisir ! On peut penser que c’est dur de ne pas trop pouvoir bouger, d’être handicapé, mais si vous saviez comme sa me passe au dessus !!!

Donc voilà, les derniers mois approchent et je sens que je vais retourner comme au premier trimestre.

Heureusement mon amour est un bébé très actif, j’ai l’impression qu’il ne dort jamais, il fait la fiesta comme un fou :) et je ne vais pas m’en plaindre car la plus grande peur est justement la mort fœtale in-utero… (arrêt du cœur sans raison apparente)

De plus, la chambre est prête et c’est un gros soulagement de l’avoir terminé.
Difficile de passer devant et de ne pas encore connaitre l’issue de cette grossesse mais émerveillé aussi par toutes ces petites choses qui seront à lui, avec lui.

Va-t-il  rejoindre cette chambre ? y aura t’il un bébé ici ? Liam pourra t’il grandir auprès de nous ?
Ces questions ne me quitterons pas jusqu’à ce que j’entende son petit cri…

Comme on disait avec mon chéri, nous attendons de respirer à nouveau. Pour le moment nous avons le souffle coupé jusqu’à ce que notre fils nous donne une grande bouffée d’oxygène… (même si nous savons que ce ne sera pas si simple que ça.. notre fille, elle, ne sera jamais là il ne faut pas l’oublier)

L’avantage d’être déjà imposante au 6éme mois c’est que nous avons pu faire nos photos de grossesse :)
En famille avec NOS filles ! Et oui, avec notre grande mais aussi notre ange. Je tenais à ce qu’elle soit auprès de nous, car sans elle, la famille n’est pas au complet.
Nous avions un ballon gonflé à l’Hélium en forme d’étoile. C’est si important. Une impression que nous sommes au complet même si c’est d’une toute autre manière. Mais le principal est que ça nous fasse le plus grand bien. Les photos sont bien moins douloureuse à regarder.

Donc voilà, pour résumer cette fin de trimestre, vous aurez compris que ça ne s’annonce pas de tout repos mais malgré tout on continue de garder espoir !

43522964_2094842723899641_2075543598627028992_n

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par maviedemamange
Charger d'autres écrits dans La grossesse d'après

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

19. Les signes de mon ange

Parlons des signes de ma douce. Je ne suis pas croyante, loin de là, il ne faut pas me par…